À l’instar d’une famille, chaque entreprise ou organisation a ses propres traits de caractère qui évoluent avec le temps. C’est que nous appelons la culture d’entreprise.

Il semble plutôt évident que les convictions et les comportements des personnes engagées par une entreprise aient une incidence majeure sur la façon dont les employés et la direction interagissent. Il va également sans dire que le « style » global de la culture d’une l’organisation influencera ses interactions avec les fournisseurs, prestataires, clients et autres acteurs externes.

Les études scientifiques confirment d’ailleurs le bon sens : Non seulement la culture d’une organisation façonne son comportement d’achat mais elle influence également sa capacité à s’adapter à l’évolution des caractéristiques démographiques du marché. Cette étude indique clairement que les entreprises et organisations à but non lucratif dont les cultures encouragent la diversité, disposeront de programmes de promotion de la diversité dans les achats, qui seront plus efficaces.

Soutenir la diversité ne suffit pas

La diversité dans les achats est une question particulièrement sérieuse aujourd’hui aux États-Unis, notamment dans les domaines des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM). La faible diversité relative prive bien trop d’entreprises de la vision unique qui permettrait de résoudre un grand nombre de problèmes qu’elles essaient de résoudre. Et parce les entreprises du secteur STEM jouent un rôle prépondérant dans l’économie des États-Unis, cela pourrait nuire gravement à notre capacité à être compétitif sur le plan international.

Avertissement : les études sur le long terme indiquent que le fait d’avoir une culture d’entreprise qui encourage fortement la diversité ne suffit pas pour garantir une chaîne d’approvisionnement performante et riche en diversité. Pour être réellement brillantes, les organisations doivent également :

  • S’efforcer de comprendre puis d’expliquer les nuances de leur culture aux fournisseurs détenus par des femmes et des personnes issues des minorités, et
  • Effectuer des retours d’informations honnêtes auprès des fournisseurs issus de la diversité pour développer des relations constructives à long terme.

Étant donné l’enjeu colossal, de nombreuses organisations à but non lucratif et grandes entreprises clairvoyantes prennent des mesures concrètes pour garantir le succès à long terme de leurs partenaires issus de la diversité. Cela comprend :

  1. L’utilisation de rapports trimestriels, d’objectifs d’approvisionnement annuels et de formation interne pour réaffirmer la priorité accordée à la diversité culturelle.
  2. L’implication à chaque niveau de l’organisation. Chez Wells Fargo, la diversité commence avec le conseil d’administration, le PDG et la direction générale, et elle fait l’objet de contrôles dans toute l’entreprise. Chez PSEG, les objectifs internes sont établis au niveau de la direction, mesurés, et associés à l’évaluation des performances et aux augmentations de salaires.
  3. Créer des groupes de travail sur la diversité tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Outre le fait d’évaluer toutes les dépenses effectuées auprès des fournisseurs issus de la diversité, ces équipes inter-services effectuent un travail de sensibilisation dans l’ensemble de l’entreprise.

Si vos responsables des achats travaillent au sein d’une culture où tous les différents types de personnes sont valorisées et se sentent à l’aise, il est pratiquement certain qu’ils reflèteront ces valeurs dans leurs transactions externes. À l’inverse, si votre environnement interne récompense la conformité et dévalorise la collaboration avec des personnes provenant d’horizons différents, cette attitude sera reflétée dans toutes vos relations avec les fournisseurs issus des minorités.

Comme nous l’avons souligné précédemment, la promotion de la diversité dans les achats ne sert pas uniquement à faire briller votre marque ou à vous sentir bien. Elle peut contribuer à la croissance et à la prospérité de votre entreprise. Selon une étude de Hackett Group, les organisations qui favorisent la diversité dans leurs achats obtiennent un retour sur investissement plus de 133 % supérieur à celui des organisations qui ne font pas l’effort de s’adapter aux évolutions culturelles. De toute évidence, les bénéfices culturels d’une chaîne d’approvisionnement intégrant la diversité se propagent au-delà du processus d’approvisionnement, et atteignent le cœur même des organisations.